Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 02:06
John Shelby Spong Le sens de l'eucharistie.
Sur le site "Protestant dans la ville"- traduction Gilles Castelnau
John Shelby Spong
LPC n° 9 / 2010

Question :

Vous suggérez que "L'explication traditionnelle de l'eucharistie doit être révisée." J'ai regardé les prières eucharistiques de plusieurs Églises et j'ai trouvé qu'elles étaient toutes centrées sur la mort sacrificielle du Christ.

Connaissez-vous une prière eucharistique plus libérale ? En avez-vous écrite une vous-même ?

Réponse :

J'ai, personnellement, connu un bon nombre de prières eucharistiques qui étaient tout à fait des négations de la pensée sacrificielle. L'Église progresse certainement dans cette direction. Je n'ai jamais essayé d'en écrire une moi-même, car je ne crois pas être doué pour la liturgie.

Je suis convaincu que la théorie de l'Évolution de Darwin obligera bien finalement l'Église à réformer sa manière de parler de Dieu, de Jésus, du salut et de la vie humaine. Lorsque cette nouvelle manière de voir naîtra dans la conscience chrétienne, elle provoquera une réformation si radicale que, par comparaison, la Réforme du 16ème siècle semblera un aimable thé de dames.

Il faudra d'abord reconnaître que nous ne sommes pas capables de définir Dieu. Nous pouvons seulement prendre conscience de la transcendance, avec émerveillement et saisissement. Lorsqu'on parle de Dieu, on ne parle pas d'un être extérieur mais d'une perception humaine et il est naturel que l'image de Dieu change par conséquent constamment.

Lorsqu'on parle de la vie humaine, on ne parle pas d'un pécheur déchu mais d'une créature qui n'a pas terminé son évolution, qui prend conscience d'elle-même et qui a besoin d'être dynamisée afin de parvenir à sa plénitude ; ce qui est plus que d'être focalisé vers une survie dans l'au-delà.

Jésus n'est pas un sauveur qui arrive de l'extérieur pour nous sauver. Il est une vie dans laquelle la transcendance a fait irruption dans l'histoire, et par laquelle elle nous atteint aussi. Jésus ne nous sauve pas de la Chute (qui n'a d'ailleurs jamais eu lieu). Il ne nous rétablit pas dans un état qui n'a jamais été celui de l'humanité.

Il nous rend capables d'être plus profondément et plus pleinement humains, d'atteindre à des niveaux de conscience plus élevés où nous découvrons finalement que nous vivons en Dieu et que Dieu vit en nous.

L'eucharistie devient alors une célébration de ce que nous sommes et un appel à marcher plus profondément dans le sens de l'humanité.

Il me semble que nous parvenons maintenant à un siècle qui sera le plus passionnant de toute l'histoire de l'Église. Ce que nous appelons "religion" va disparaître en grande partie et un renouveau va naître. Je me réjouis de connaître ce big bang. Évidemment un gros travail est devant nous mais, dans cette nouvelle création, nous découvrirons de plus près la présence de Dieu - non pas comme un Être demeurant là-haut dans le ciel mais comme une présence qui se manifeste dans nos cœurs.

Réfléchissez à cela lors de votre prochaine eucharistie.

John Shelby Spong

Published by Libre pensée chrétienne - dans Eucharistie