Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 15:09
Herman Van den Meersschaut Editorial
Herman Van den Meersschaut
LPC n° 24 / 2013

Nous sommes sans doute nombreux à utiliser cet étonnant petit appareil de navigation qu'est le GPS. Je ne nierai évidemment pas son utilité, mais, en ce qui me concerne, cette voix impérative m'ordonnant de suivre aveuglément ses ordres a le don de m'énerver quelque peu.

« Préparez-vous à serrer à droite… maintenant serrer à droite… maintenant tourner à droite sur la E40… suivre cette route sur… etc. » C'est facile, j'en conviens. Il suffit de faire confiance, de se laisser guider avec la certitude d'être sur la bonne voie et de constater que la réalité correspond bien à l'image virtuelle qu'en donne l'appareil. Tout va bien jusqu'au moment où vous constatez avec inquiétude que la réalité ne correspond plus à ce que votre guide vous présente. Le doute s'insinue. Vous abordez un carrefour et voilà que le GPS reste étonnamment muet, semble perdre le nord et, après vous avoir donné des indications qui n'ont plus de sens, vous dit : « faite demi-tour dès que possible ! » Eh oui, le simple croisement a fait place à un gigantesque noeud routier ! Il ne vous reste plus alors qu'à vous confronter à la nouvelle réalité du terrain afin de choisir vous-même votre voie.

Mais, me direz-vous, ce n'est pas bien grave; il suffit de faire une mise à jour de votre « système de localisation mondial » Oui, bien sûr ! Quelques clics sur internet et vous voilà bien vite rassuré.

Les religions n'ont-elles pas souvent présenté Dieu comme un super GPS programmé par leurs soins afin d'imposer à leurs usagers la seule bonne voie vers la vérité… le salut… le paradis ? Malheureusement pour elles, depuis des siècles, elles ont omis de mettre leur système à jour, oubliant que, pendant tout ce temps, le monde avait changé et évoluait à pas de géant vers l'autonomie dans tous les domaines de l'activité humaine. Aujourd'hui, ce dieu-GPS conduit nos contemporains par des routes et vers des cieux qui n'existent plus. Le monde a choisi de se passer de lui.

Une mise à jour infiniment plus radicale que Vatican II ou la Réforme protestante s'impose donc, car ce n'est pas seulement l'Institution qui est contestée, mais aussi l'image de Dieu qu'elle véhicule. C'est ce que Louis Evely réclamait déjà en 1976.

Depuis, la révolution informatique et la mondialisation sont passés par là et le paysage a encore changé. Joseph Piegay observe que ce qui semble évident pour beaucoup aujourd'hui, c'est « la non-présence sensible de quelque dieu que ce soit… sans nier cependant sa possible mais inconnaissable existence ». Ici, plus de dieu-GPS. Il nous faut tracer notre propre route et avoir le courage de nos incertitudes. L'agnosticisme, qu'il développe dans un étonnant éloge de l'incertitude, est pour lui la seule attitude qui, dans notre monde pluriculturel, nous permet de nous croiser sans affrontement. Il nous invite, comme bien d'autres, à la plus grande réserve à l'égard de Dieu, tout en poursuivant sereinement notre questionnement existentiel comme le fait Philippe Ronsse dans une méditation toute en subtilités ?

Mais, s'interroge Christian Biseau, est-il possible de transmettre notre héritage chrétien aux jeunes générations alors que, dans le même temps, nous sommes occupés à le déconstruire et à le réinterpréter, sans bien savoir où cela nous mène ? Sans aucun doute, difficile! Mais, leur point de départ étant différent du nôtre, pourquoi devraient-ils emprunter les mêmes routes que nous ? A la vitesse où le monde évolue, sans doute auront- ils, à leur tour, tout à réinventer.

Et si, comme Jésus, nous nous mettions simplement à leur écoute et tentions de rendre présent, dans des gestes d'amour, de respect et de justice, le Feu qui nous anime et habite tout être humain. Il n'y a que l'amour qui peut donner sens à nos vies et les rendre plus humaines. N'est-ce pas là tout le message de Noël ?

En cette fin d'année, nous souhaitons que l'année 2014 enrichisse et approfondisse chaque jour le questionnement qui vous anime. Notre voeu le plus cher, c'est que notre revue, qui se veut un simple outil de réflexion, puisse modestement y contribuer en vous apportant, au fil de la lecture, un peu de lumière et de joie dans votre cheminement spirituel.

Herman Van den Meersschaut

Published by Libre pensée chrétienne - dans Editorial
commenter cet article

commentaires