Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 18:18
"L'Eglise des Premiers Siècles" - Un ouvrage incontournable
Christian Bassine
LPC n° 6 / 2009

J'avais lu avec grand intérêt le livre récent, ici même évoqué dans une précédente livraison de LPC, de Frédéric Lenoir, "Le Christ Philosophe". Je viens de fermer "L'Eglise des Premiers Siècles" de Maurice Vallery-Radot (1) avec un enchantement renouvelé pour cette première tranche fondamentale de l'histoire de l'Eglise si importante pour la compréhension du christianisme, bien avant les schismes orthodoxes et protestants.

En lisant par exemple dans ce livre rigoureux et documenté les positions sur la sexualité très marquées par le platonisme de Clément d'Alexandrie (ce Père de l'Eglise vers 200 environ), on se rend compte qu'au Vatican, on n'a guère évolué sur ce sujet et qu'on y répète des positions fondées sur le respect de la nature dont on avait un tout autre entendement qu'aujourd'hui.

Spécialiste du droit romain et du droit canonique, Vallery-Radot était des mieux placés pour démêler les péripéties survenues entre la religion officielle romaine et le christianisme naissant tout autour de la Méditerranée, tant en Orient qu'en Gaule et en Afrique. Des développements intéressants expliquent la vie et les positions doctrinales des Pères de l'Eglise. On est pour le moins étonné quand on apprend qu'Origène (185-252) s'est auto mutilé par fidélité aux appels de l'évangile, ce qui plus tard d'ailleurs lui vaudra des ennuis avant d'être ordonné prêtre, les eunuques (et en plus volontaires !) ne pouvant prétendre à la prêtrise…

Tertullien (150-222) mourut fort âgé et non martyr, en dépit du fait qu'il avait excité chez bien des chrétiens la soif du martyre "qu'il n'est pas permis de fuir" disait-il. Contre les hérétiques, il soutient que "le critère de la vérité est l'autorité de l'Eglise hiérarchique, parce que c'est à elle que le Christ a confié son message, à qui les Ecritures appartiennent originellement, qui est héritière des apôtres". On aperçoit bien ici de quels relents autoritaires s'inspirent un peu trop souvent, et encore aujourd'hui, la Curie romaine. Le droit romain semble ainsi avoir laissé une empreinte extraordinairement durable dans l'esprit des dirigeants de l'Eglise catholique.

Mais cet ouvrage de quatre cent pages fait la part belle - une cinquantaine de pages - à l'Apôtre des Nations, Paul de Tarse, dont il reprend en détail toutes les missions et voyages, sans parler de tableaux éclairants sur la liste des Empereurs romains, des premiers papes jusqu'à l'Edit de Milan en 313 ainsi que des premiers sièges épiscopaux gaulois. Une bibliographie sommaire et une cinquantaine de pages de notes émaillent ce travail historique de toute première valeur qui se lit comme un roman pour qui est passionné par la compréhension du phénomène religieux chrétien en Europe.

Christian Bassine

(1) Maurice Vallery-Radot - L'Eglise des premiers siècles - Ed. Perrin 2006 Paris. 434 pages - 12,10 €. (retour)
Published by Libre pensée chrétienne - dans Eglise
commenter cet article

commentaires