Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 13:21
bateau lpc Lc 24, 13-35. - Sur le chemin d'Emmaüs.
Rapporteur : François-René Martens
LPC n° 13 / 2011

Lc 24, 13 – 35 - Les disciples d'Emmaüs

La plupart des participants disent se reconnaître dans ces marcheurs en route vers Emmaüs, plus particulièrement dans ce disciple anonyme qui chemine aux côtés de Cléophas. Un intervenant voit dans leur démarche une école de courage et de confiance, même s'ils ont du mal à comprendre. Une intervenante évoque ce feu intérieur qui anime les deux témoins (v.32). Elle voit dans ce feu la marque même de Dieu. Bref, en tant que chrétiens, nous sommes tous quelque part sur le chemin d' Emmaüs. Ce n' est pas par hasard que l' Abbé Pierre a choisi ce nom-là pour désigner les communautés qu' il a fondées…

Beaucoup d' interventions portent sur Jésus. Certains participants font remarquer que tous les exégètes s'accordent pour dire que cet épisode est une magnifique construction qui évoque symboliquement le cheminement de la communauté primitive qui se pose des questions sur l'identité et le message de cet homme avec qui ils ont vécu des moments extraordinaires. Cette réflexion se fait d' après l'expérience qu'ils ont vécue avec Jésus dont le souvenir est encore tout brûlant dans leur cœur. Ce sont les évangélistes qui relisent la vie de Jésus à la lumière de l'Ancien Testament. Ce n'est pas Jésus lui-même qui parle. Deux participantes font remarquer que, dans cette rencontre, Jésus est bien présent par son esprit, sous forme d' énergie, même s'il est mort selon la chair. Une participante relève que Cléophas et son compagnon parlent du Nazaréen comme d'un "prophète puissant" (v.19) mais c'est le Jésus de leur imaginaire et ils ne peuvent le reconnaître dans un simple passant. Un autre souligne la discrétion de ce Jésus qui chemine avec nous sans s' imposer, qui nous rejoint dans nos difficultés et qui finit par s'effacer, comme pour mieux nous laisser le champ libre en tant que communauté chrétienne. Enfin, un intervenant attire l' attention sur cette vision propre à Luc d'un Jésus exégète. Un exégète à la fois patient et passionnant qui explique systématiquement la Bible par la Bible, en montrant le fil conducteur qui traverse ce que nous appelons l' Ancien Testament. En même temps, Luc nous montre les limites de cette exégèse enthousiasmante : ce n'est pas grâce à ses paroles mais bien grâce à un acte fort : la fraction du pain, que les deux disciples finissent par reconnaître Jésus !

Rapporteur : François-René Martens

Published by Libre pensée chrétienne - dans Echos des rencontres mensuelles
commenter cet article

commentaires