Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 19:25
Hommage et reconnaissance à André Hannaert.
Christiane Van den Meersschaut, Bernadette et Isidore Cordemans
LPC n° 1 / 2008

A la suite d'André Verheyen, avec tes amis Julien et Soeur Simone, tu t'es lancé avec enthousiasme dans l'aventure LPC, dès la première heure.

Comme eux, tu as consacré des centaines d'heures à te dévouer pour cette cause. Inlassable chercheur, tu as continué à suivre des cours, des conférences, afin de t'approcher toujours un peu plus du coeur des Ecritures. Passionné et perfectionniste, il t'arrivait même de solliciter de tes professeurs, que tu aimais appeler tes maîtres, un rendez-vous afin de cerner mieux encore quelques points qui te semblaient obscurs.

Sur ce chemin d'approfondissement personnel, tu n'oublias jamais de partager, en comité de rédaction, tes découvertes, tes interrogations, tes convictions, ton espérance, ta confiance inébranlable dans la résurrection.

A ce propos, nous aimons vraiment beaucoup ces quelques mots de toi, parus dans un bulletin LPC :

« Le chemin monte. Il est parfois bien étroit, sans horizon, mais il ménage aux patients et aux persévérants, des temps d'émerveillement sur des aires de repos. Voici une bifurcation : Que choisir ? Entre-temps, nous avons pris de la hauteur : nous relativisons les obstacles. Désormais, c'est sûr : le sommet nous gratifiera de beauté. Déjà nous ne sommes plus les mêmes. »

Oui, André, tu n'es plus le même, nous te souhaitons d'avoir enfin reçu les réponses aux questions qui te taraudaient puisqu'aujourd'hui, tu dois te trouver dans le coeur de Dieu.

Merci André, pour Toi, et, nous te disons : à Dieu.

Christiane Van den Meersschaut, le 10 décembre 2008

L'année 2007 aura été particulièrement éprouvante pour notre groupe de réflexion "Libre Pensée Chrétienne". En effet, après le décès, dans le courant du mois de mai, de notre fondateur André Verheyen, nous avons également eu à déplorer, le 4 décembre dernier, celui de notre regretté André Hannaert, cofondateur de LPC avec André Verheyen en mai 1991.

André H. est décédé à l'âge de 78 ans, après avoir fait face avec courage pendant huit années à une pénible maladie. Cette issue fatale, osons l'écrire malgré la peine que nous en ressentons, aura été une véritable délivrance pour lui.

Mon épouse et moi-même avons fait la connaissance d'A.H. vers les années 1965, lorsque, comme lui, nous étions simplement paroissiens de l'église du Christ-Roi, à Laeken, dont A.V. était le curé. C'est en mai 1991, quand LPC a été créée, que nos liens avec lui se sont plus personnellement resserrés, grâce à notre propre adhésion au groupe dès ses tout premiers débuts. Nous avons alors appris à le connaître et à l'apprécier vraiment tel qu'il était : un homme d'une foi et d'une spiritualité très profondes. L'Evangile nous apprend que Jésus est venu apporter un feu sur la terre, celui de l'Amour qui ne s'éteindra jamais, tant qu'il y aura des hommes tels qu'A.H. pour l'entretenir et en attiser les flammes.

Sa soif de la connaissance de Dieu était sans limites et il n'avait de cesse de la partager avec autrui. N'avait-il pas dit, un jour, qu'il rêvait de se faire enfermer un beau soir à l'UOPC (vaste librairie bruxelloise spécialisée dans la vente d'ouvrages à caractère religieux et philosophique) afin d'avoir toute une nuit, bien au calme, pour tenter d'assouvir sa passion de découvrir encore et toujours mieux le sens du message du Christ, dans le but principal d'en faire bénéficier tous ceux qu'il rencontrait sur son chemin. Nous sommes heureux de l'avoir croisé, et d'avoir pu, de temps en temps, vivre quelques précieux moments de partage avec lui.

André était un véritable érudit, bénéficiant d'une culture intellectuelle de très haut niveau, mais en même temps quelqu'un d'une grande modestie dans ses rapports avec les autres, et toujours disposé à rendre discrètement service si nécessaire. Il était aussi un excellent communicateur, tant par la parole que par l'écriture, et en cela, il était totalement dévoué à la cause de LPC. De combien d'articles d'une haute élévation de pensée n'a-t-il pas, pendant de nombreuses années, alimenté la longue série de bulletins LPC. Grâces lui en soient rendues !

A cause de sa maladie, il a été frappé de grandes difficultés d'élocution. Il a profondément souffert moralement de ce handicap qui l'empêchait de s'exprimer audiblement et clairement, alors que son esprit était resté d'une parfaite lucidité jusqu'à la fin de ses jours.

Courageux face à la maladie et à la douleur, il l'a aussi été face à la mort qu'il a accueillie avec une sérénité exceptionnelle. Puissions-nous suivre cet admirable exemple, lorsque le temps des épreuves et de la mort surviendra pour nous aussi.

André a été hospitalisé une courte semaine avant son départ. Il a toujours été fort préoccupé personnellement par la question de l'au-delà de la mort. Le dernier week-end avant son grand passage, il a ardemment souhaité qu'un ultime témoignage soit distribué de sa part en paroisse, lors des célébrations eucharistiques des 1 et 2 décembre. Nous tenons à le faire partager aux lecteurs de notre bulletin LPC, comme l'héritage spirituel qu'André aura voulu nous laisser in extremis. Il s'agit d'un extrait de l'ouvrage de Maurice Zündel, intitulé "A l'écoute du silence"

Adieu, André, et merci pour tout !

Bernadette et Isidore Cordemans

André Hannaert – Alost 1929 – Bruxelles 2007

Il ne s'agit pas de connaître le lieu où nous irons après
la mort, il ne s'agit aucunement d'un après dans le
temps ou dans l'espace, il s'agit d'un au-delà qui est
au dedans. Cela veut dire qu'il s'agit de vaincre la
mort ici-bas, dès aujourd'hui, tellement que le vrai
problème n'est pas de savoir si nous vivrons après la
mort, mais si nous serons vivants avant la mort.

Maurice ZUNDEL

Published by Libre pensée chrétienne - dans Mort - funérailles
commenter cet article

commentaires